Post navigation


Chez les commerçants

... achats raisonnés = achats zéro déchet !

Le témoignage de Philippe (Matour)

Acheter une bouteille de vin, la consommer (avec modération !), la ramener au point de collecte, être remboursé de la consigne. Simple et utile pour que l’emballage soit réemployé sans être détruit !

La petite astuce

La mode est dans l'sac et la boîte réutilisable !

Prenez la bonne habitude d'avoir un sac réutilisable avec vous pour aller voir vos commerçants préférés : en tissu, pliable, original ou sobre, il y en a pour tous les goûts !

Vous pouvez même penser à prendre une boîte pour y mettre fromage, jambon ou saucisson : prêt pour l'apéro, mais surtout moins d'emballage pour tous !

LES CIRCUITS COURTS

Les consommateurs constatent que les prix ne cessent d’augmenter. Les budgets étant plus serrés, ils préfèrent des magasins à taille humaine, près de chez eux.

Comme un défi à la grande distribution et pour répondre à une évolution des modes de vie,

les circuits courts reviennent en force.

Le consommateur se procure des produits frais à un tarif raisonnable tout en connaissant la traçabilité du produit.

Le producteur accroît ses revenus tout en réduisant ses coûts de transport. Il bénéficie aussi d’un paiement immédiat.

Dans le cas des AMAP, le paiement des produits à l’avance par les consommateurs contribue à sécuriser le modèle économique des exploitations.

Le fort développement des AMAP (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) ces dernières années a été suscité par la demande des consommateurs.

On en dénombrait en France, en 2012, plus de 1 600 et leur nombre ne cesse de croître.

Cela représente plus de 50 000 familles et près de 200 000 consommateurs.


 

Savez-vous ?

Aujourd’hui Aqua Assainissement, entreprise basée à Cluny, et le SIRTOM réfléchissent ensemble, dans le cadre du projet ZDZG, à la possibilité pour les consommateurs d’acheter ses produits en vrac, afin de coupler l’avantage des produits naturels avec une approche limitant voire éliminant les emballages.


 

EXPERIMENTATION DE RETOUR A LA CONSIGNE

Les bouteilles, le retour !
5 producteurs locaux de vins, bières et jus de fruits, expérimentent la récupération des bouteilles et contenants en verre de leurs clients !
L'objectif ? Récupérer - Laver - Réutiliser ces contenants !

Le saviez-vous ?

Les trois avantages de la consigne...

BUDGET
En comparaison à l’utilisation de bouteilles jetables, et en considérant les prestations de lavage et de transport, la consigne coûte 2 à 7 fois moins chère ! (source : Ecoscience Provence, 2012)

ENERGIE
La consigne d’emballage permet d’économiser 75% des énergies primaires en comparaison à une gestion classique avec recyclage (source : Deroche Consultants, 2009)

ENVIRONNEMENT
La réutilisation des bouteilles est plus intéressante que le recyclage classique si la laveuse est à moins de 1400 km du lieu de vente.

Pourquoi consigner ?

La consigne des bouteilles a été quasiment abandonnée en France alors que dans d’autres pays européens, comme en Allemagne ou en Autriche, elle est créatrice d’emplois et permet d’économiser les ressources naturelles.

De plus en plus d’initiatives voient le jour en France. C’est pour cela que des associations, entreprises et collectivités sont réunies au sein du réseau consigne pour permettre un retour massif de la consigne en France.

La fondation Nicolas Hulot vous explique tout en moins de 3 mn !

Contact :
Animatrice du projet Zéro Déchet Zéro Gaspillage
Tél. : 03 85 59 26 98
Courriel : zdzg@sirtomgrosne.fr

"Les bouteilles, le retour" : Test de mise en place de la consigne ! _______________________________ 1ère étape : Test de lavage de 12 bouteilles par producteurs !

2ème étape : expérimentation de récupération des bouteilles !